Retour

Carpe et lapin

Carpe et lapin

Il existe plein de petites initiatives innovantes qui poussent un peu partout et restent souvent invisibles. Par manque de communication de la part des marques qui en sont à l’origine. Par déficit d’esprit d’observation, aussi, de ceux qui font pourtant du marketing leur profession. Dommage.

Seuls les plus attentifs d’entre eux ont pu ainsi apprendre qu’il y a peu, à l’occasion de la Saint Patrick, le service de livraison de plats à domicile Foodora avait imaginé une collaboration avec le brasseur La Parisienne pour proposer sa première bière artisanale en édition ultra limitée. Deux de ces bouteilles collector étaient offertes pour toute commande supérieure à 35 euros. Pas mal. L’idée est anecdotique ? Tant mieux. Car c’est souvent sous la forme d’anecdotes que naissent les innovations.

L’innovation « Carpe et lapin » est particulièrement prisée ces temps-ci. Elle consiste à rapprocher ce qui n’a aucune raison de se rencontrer. Un service de livraison et une brasserie : à priori, pas de points communs. A priori. Sauf que, à bien y regarder, les bières sont souvent associées aux plats livrés. Ceux qui se font livrer des repas à domicile sont en effet sûrement moins amateurs de vin que de bière. Affaire de génération et de style de vie. Ce sont les usages des cibles visées plus que les territoires d’origine des marques en présence qui doivent être pris en considération lorsque l’innovation est envisagée. Voilà qui vient régler, au passage, la question de la supposée nécessaire légitimité pour entreprendre quelque chose. Il n’est pas toujours besoin de posséder le savoir-faire pour innover. « Posséder » les habitudes des consommateurs et vouloir s’y installer naturellement suffisent.

Associer son innovation à de la rareté, et donc à du « collector », est aussi une bonne manière de créer de l’envie. Il suffit de voir l’émeute suscitée à New York par la diffusion de quelques cartes de transport à la couleur (rouge) de la marque Supreme, à l’occasion du lancement de sa dernière collection, pour finir de se convaincre de la pertinence de ce type de stratégie pour maintenir la désirabilité d’une marque… Et si, en plus, cette offre rare est offerte, comme c’est le cas avec Supreme ou Foodora, le comble du cool est atteint.

So What ?

Pour signifier leur complicité, les marques ne disposent pas que des réseaux sociaux. Imaginer des propositions inattendues, intégrées au style de vie de leurs clients et… offertes, peut être tout aussi efficace…

Contactez-nous

Vous aimerez aussi