Retour

Prêt à manger

Difficile d’ignorer l’existence des repas livrés en boites. D’un côté, des boites destinées à tous ceux qui sont préoccupés par leur poids. Elles s’appellent Comme j’aime, Mon panier Minceur, KItchendiet, Regime Box ou encore DietBon, et leur cible n’exclut personne. De l’autre, celles qui visent ceux qui ne veulent pas cuisiner comme leurs parents. Elles se nomment Foodette, Quitoque, Les Commis, Rutabago (qui a signé un partenariat avec Biocoop…) ou Hellofresh et l’on comprend, à leur seul énoncé, qu’elles s’adressent à un public urbain aisé, parfois hâtivement qualifié de bobos. Eux ne souhaitent pas se délester de leurs kilos, mais de la corvée des courses. Ils veulent bien cependant assembler les ingrédients nécessaires à leur plat, pour se laisser l’illusion que c’est  eux qui l’ont « fait ». Des Top chef express en quelque sorte…

Quelle que soit la cible visée, l’objectif de ces nouveaux acteurs (tous en quête du modèle économique gagnant…) est d’installer de nouvelles habitudes dans notre quotidien. D’où leur mode de fonctionnement sous forme d’abonnements agrémentés, pour les uns, de diététiciennes toujours à portée de smartphone ou, pour les autres, de petits livrets de trucs et astuces pour cuisiner tout en apprenant quelque chose… Livrées en pièces détachées à assembler comme des commodes suédoises, ces propositions ne manquent pas d’attraits. Promesses de gain de temps et de bien manger sans effort,produits (parfois) sourcés et ultra-frais, voire bios, livrés dans les proportions idoines, donc sans gâchis et compatibles avec une bonne conscience, sentiment hédoniste d’avoir réussi quelque chose, elles cochent toutes les cases de la modernité. Qui trouverait à y redire ?

Qu’il s’agisse de perdre du poids ou non, le format boite répond ainsi parfaitement aux attentes des Français qui passent de moins en moins de temps aux fourneaux, mais accordent de plus en plus d’importance à ce qu’ils mangent. Il incarne aussi un nouveau rapport à la cuisine, débarrassée de ses côtés ennuyeux, répétitifs et chronophages ou du devoir de toujours trouver de nouvelles idées pour ne garder que sa dimension conviviale, ludique et créative. Une cuisine assistée qui redonne confiance en soi, distille le sentiment ultra valorisant de progresser et de se transformer. Une cuisine pleine d’avenir…

So What ?

Hier, les marques vendaient des produits. Demain, elles vendront des solutions. Qu’il s’agisse de propositions toutes faites ou de kits à assembler. Deux manières de souligner qu’elles sont bien devenues des partenaires du quotidien.

Contactez-nous

Vous aimerez aussi