Retour

Senior Geek

Senior Geek

L’innovation n’a pas fait la Une des journaux du village geek, plutôt occupés à commenter la taille de l’écran et la puissance du processeur de la dernière montre connectée de la marque à la pomme, forcément sensationnelle. Et pourtant, à bien regarder ce qu’autorise l’Apple Watch 4, on découvrait que celle-ci était dotée d’un détecteur de chutes et d’un électrocardiogramme capable, en cas de problème, de lancer automatiquement un appel d’urgence. Pour bénéficier de ce service en France, il faudra encore attendre un peu, mais la fonction existe bel et bien.

Une innovation qui vient trahir la cible véritablement visée par Apple. Pas forcément celle que l’on croit. Pas seulement celle des vingtenaires ultra connectés ou des technophiles de tous poils, mais aussi celle de leurs pères et de leurs grands-pères. Les plus de cinquante ans s’étaient déjà révélés friands d’enceintes connectées en fin d’année dernière. Les voici désormais sans doute très attirés par les montres connectées. Une enceinte, une montre, soit deux objets parfaitement familiers et rassurants soudain ré-enchantés par la technologie. Un pied dans le connu, un pied dans l’inconnu. Le rêve pour affirmer sa modernité sans perdre la face. Le rêve aussi pour tous les fabricants de montres connectées puisque cette cible dispose souvent d’un solide pouvoir d’achat et qu’elle est bien plus fidèle aux marques que les jeunes geeks, toujours attirés par la dernière lumière allumée.

De quoi venir modifier l’image des amateurs d’innovation et nous rappeler que santé et connectivité sont voisines de palier. Le vieillissement de la population ne pourra que favoriser le développement des innovations permettant de contrôler son état et sa santé. On estime que, cette année, les ventes d’Apple Watch ne seront pas loin d’égaler les ventes mondiales de montres fabriquées en Suisse… Les plus de cinquante ans y sont sûrement pour quelque chose. L’achat d’une montre ne serait donc pas seulement motivé par une quête de signes de statut. Une évolution qui n’était pas prévue par les manufactures suisses, pour qui innover signifiait surtout améliorer la complexité de leurs modèles.

So What ?

La santé constitue une voie d’accès non négligeable pour toutes les innovations désireuses de s’installer dans notre quotidien. Connectée, la santé devient aussitôt moins anxiogène…

Contactez-nous

Vous aimerez aussi