Retour

Surprise, surprise

Surprise, surprise

Dans un monde où tout est balisé, calculable et programmable, où l’important n’est plus de découvrir mais de retrouver ce qui a préalablement été repéré sur les réseaux sociaux, comment s’étonner que la surprise tente de s’infiltrer dans nos vies pour venir bouleverser toute cette belle organisation ?

A Noël dernier, les calendriers de l’Avent ont confirmé leur place sur les linéaires, talonnés cette année pour la première fois par les crackers, ces papillotes surprises nées en Angleterre, conçues, à l’origine, pour contenir diverses friandises et petites attentions que l’on découvrait en tirant sur ses deux extrémités. Un geste ludique associé à un esprit bon enfant et convivial… Les crackers accueillent aujourd’hui des produits cosmétiques miniatures. Des produits griffés à prix abordable, doublés d’un effet de surprise : comment résister ?

On pourrait aussi évoquer ces sites de voyage où la destination n’est révélée que le jour du départ, les box-surprises (300 000 français abonnés à l’une des 300 offres disponibles) ou encore la tradition japonaise du Fukubukuro consistant à proposer, chaque début d’année, de grands sacs surprises contenant divers articles, dont on sait seulement que la valeur totale est supérieure au prix payé.

Dans une vie si balisée, quelle est la place accordée à la poésie et à la « sérendipité », cette « errance fructueuse » ? Où sont passées les pochettes surprises, les tirettes à un franc et les cadeaux Bonux du siècle dernier ? Il n’y a pas que la méditation et la détox pour sortir de ses habitudes et se retrouver… Quelques marques de grande consommation l’ont bien compris comme Burger King et ses burgers mystère, servis de façon aléatoire pour un prix unique (une opération promotionnelle transformée en expérience clients) ou Pom’pot Crazy qui masque le parfum de ses gourdes de compote. On pourrait aussi citer les restaurants qui proposent des repas sans carte où les propositions sont guidées par la seule inspiration du chef.

Le marketing de la surprise n’en est qu’à ses débuts. Une de ses vertus est que sa dimension émotionnelle est si forte, qu’elle finit par gommer toute déception ou esprit critique. Pas négligeable…

So What ?

Ajouter l’effet de surprise à ses bénéfices émotionnels : une manière simple pour une marque d’assurer le buzz et de faire vivre une expérience à ses acheteurs.

Contactez-nous

Vous aimerez aussi