Retour

Fun Airline

Les grèves ne sont pas les seuls événements qui touchent les aéroports. Entre deux conflits sociaux, la presse nous apprenait récemment que nous pourrions bientôt monter à bord d’un avion Hello Kitty à partir de Roissy Charles de Gaulle. La compagnie aérienne Eva Air a en effet décidé d’en faire son porte-parole avec des avions à son effigie, à l’intérieur comme à l’extérieur. Uniformes des hôtesses de l’air, sièges, appuie-têtes, oreillers, verres, assiettes jusqu’aux mets qui composeront les plateaux repas, tout sera mis aux couleurs du chaton au nœud. Bienvenue sur Hello Kitty Airline qui assurera, dès le 29 octobre, les liaisons Paris Taïwan à bord d’un Boeing 777…

L’offre peut prêter à sourire. Elle peut aussi être vue comme la première pierre d’un nouveau monde marketing. Un monde où les adultes régresseraient sans se cacher et où les images associées à l’enfance viendraient jouer un rôle rassurant ou antidépresseur. Si les marques ont toujours été considérées comme des univers, celui que suggère la compagnie Eva Air est pour le moins inattendu. La rupture n’est-elle pas devenue le Graal recherché par tous les marques en quête de notoriété et de modernité ?

Et ce n’est pas la seule raison de souscrire au « fun marketing »… Dans un environnement dominé par le story-telling et le recours permanent à des experts censés venir ajouter une couche de connaissance et d’expertise aux produits, la tentation de fuir par la porte de l’irrationnel et de l’émotionnel est grande. Avec Hello Kitty à bord, la performance et la qualité du service d’une compagnie aérienne prennent soudainement une autre couleur.

Enfin, qui dit « fun » dit légèreté, voire indulgence de la part de ses clients, soit un peu de répit pour des marques qui doivent, chaque jour, subir les assauts d’utilisateurs de plus en plus exigeants. Une bouffée d’air frais.

So What ?

Pour une marque, innover peut aussi consister à réinventer sa relation avec ses acheteurs. Pourquoi ne pas quitter le monde rationnel des promesses de performance pour y parvenir ?

Contactez-nous

Vous aimerez aussi