Retour

Les Proustinials

Est-ce vraiment un hasard ? En plein confinement, alors que chacun faisait chaque jour la liste de ses regrets, voilà que Figolu annonce son retour. La nouvelle ne fait, certes, pas l’ouverture du JT de 20h, mais elle n’en a pas moins affolé les réseaux sociaux. On connaissait la madeleine de Proust, voici le Figolu du « Proustinial ». Le Millenial nostalgique de son enfance. La société de consommation est bien devenue société de consolation. Ah ! qu’il était doux le temps d’avant où l’on mangeait des Figolus après l’école. Maman, j’veux pas grandir.

Le Figolu n’avait pas disparu du marché en 2015. Il avait disparu sous sa forme d’origine (iconique comme diraient ceux qui ne renoncent jamais à une exagération). Remplacé par un improbable « Figolu la barre » dont le nom a de quoi laisser perplexe. On imagine bien le brainstorming de folie à l’origine de cette invention : séduire les plus jeunes, surfer sur le nomadime, faire de Figolu « le compagnon du cartable »… L’obligation de « faire moderne » à défaut de l’être vraiment. Car la modernité s’accommode très bien du passé. Et plus que jamais depuis que le futur se conjugue au conditionnel… Aujourd’hui Figolu, hier, Grosquick et Burger King et demain, peut être, les tartelettes Diego ou les tablettes de chocolat Merveilles du monde.

Le cas Figolu est cependant légèrement différent en raison de sa personnalité. Il vient rappeler qu’il n’est pas toujours besoin de surjouer les signes de la régression pour activer la nostalgie. Le Figolu n’est, en effet, pas vraiment ce que l’on peut appeler un biscuit « fun » : pas de couleurs vives, pas de formes rigolotes, pas de petit personnage bisounours qui vient faire coucou sur le packaging. Non, avec un Figolu, on rit quand on s’étouffe. Pas de quoi, non plus, se répandre sur Insta. Imagine-t-on fêter son anniversaire à coup de Figolus ? Avec son côté rectangulaire, sec et sans fioriture, il apparaît comme un biscuit protestant, presque frugal. Alors, pourquoi cette vague d’émotion sitôt son retour annoncé ? Parce que le Figolu a un goût particulier qu’aucune marque distributeur n’a réussi à imiter. Parce que le Figolu est unique par sa forme et sa texture. Hors temps, hors mode et hors tentative de séduction sinon par sa propre identité. Le secret des grands séducteurs.

So What ?

La nostalgie a de l’avenir. Tous les produits peuvent en profiter dès lors qu’ils ont pris soin d’être restés eux-mêmes et d’entretenir leur légende…

Contactez-nous

Vous aimerez aussi